Étienne Forcadel, “Bouche de satin cramoizi”, 1551

“À une Damoiselle.”

Texte

Bouche de Satin cramoizi,
Qui as douceur en ton parler,
Oeil d’Esprevier, qui es saizi
D’un feu qui semble estinceller,
Si Amour vouloit entreprendre,
Ce que tu vaux, de bien comprendre,
Luy mesme se pourroit bruler.

Source : Poësie, 1551.


Pour citer cet article : Étienne Forcadel, “Bouche de satin cramoizi”, 1551, texte édité par Lolita Chevallier, carnet Hypothèses Fleur des Tanneurs, 23 avril 2022, https://fdt.hypotheses.org/1115, article consulté le 9 août 2022.

[U. de Tours | CESR (UMR 7323 CNRS) - L3 Lettres].


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search