François Habert, “Changez propos, madame, ou aultrement”, 1541

“À une dame qui ne prisoit que les hommes bien braves et vestus.”

Texte

Changez propos, madame, ou aultrement
Je publiray partout vostre imprudence ;
Changez ces dictz, changez ce jugement,
D’attribuer à gens bruyt d’excellence
Pour leurs habitz de grand magnificence.
Le plus grand roy j’appelle en tesmoignage,
Qui d’une robbe eut seulement l’usage.
Si ne voulez changer ce pensement,
Donner vous fault, sans plus grand advantage,
Ung amant laid soubz riche habillement.

Source : La jeunesse du Banny de lyesse, 1541.


Pour citer cet article : François Habert, “Changez propos, madame, ou aultrement”, 1541, texte édité par Sandrine Vaucelle, carnet Hypothèses Fleur des Tanneurs, 25 avril 2022, https://fdt.hypotheses.org/1136, article consulté le 9 août 2022.

[U. de Tours | CESR (UMR 7323 CNRS) - L3 Lettres].


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search