Hugues Salel, “Efforcez vous doresnavant, ma Muse”, 1540

“À la muse. Epigramme.”

Texte

Efforcez vous doresnavant, ma Muse,
De mieulx sonner, haulsez ung peu la voix,
Plus Cupido ne vous tienne et amuse,
Pour Galathée, habandonnez les bois,
Venez chanter devant le Roy des roys
En le louant, car sa vertu est telle
Qu’elle rendra à jamais immortelle
Vostre chanson, autrement rude et casse.
Et dira l’on, vous oyant parler d’elle :
“Louer la fault d’avoir eu tant d’audace”.

Source : Les Œuvres, 1540.


Pour citer cet article : Hugues Salel, “Efforcez vous doresnavant, ma Muse”, 1540, texte édité par Kévin Jousset, carnet Hypothèses Fleur des Tanneurs, 22 avril 2022, https://fdt.hypotheses.org/1170, article consulté le 9 août 2022.

[U. de Tours | CESR (UMR 7323 CNRS) - L3 Lettres].


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search