Hugues Salel, “Long temps y a que mon esprit ne cesse”, 1537

“À la Royne de Navarre.”

Texte

Long temps y a que mon esprit ne cesse
De travailler pour trouver argument
Digne de vous, o Royale Princesse,
Mais tant plus quiert, moins trouve fundement.
Ce non obstant, pour monstrer clerement
Sa volonté, a osé entreprendre
Par cest escript le vous donner entendre,
Comme subject treshumble et tresloyal,
Vous suppliant en gré l’eglogue prendre
Que vous envoye, avec ung chant Royal.

H. Salel.

Source : Eglogue marine, 1537.


Pour citer cet article : Hugues Salel, “Long temps y a que mon esprit ne cesse”, 1537, texte édité par Andréa Mazières, carnet Hypothèses Fleur des Tanneurs, 11 mai 2022, https://fdt.hypotheses.org/1240, article consulté le 29 juin 2022.

[U. de Tours | CESR (UMR 7323 CNRS) - L3 Lettres].


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search