Hugues Salel, “Il n’est pas dict que tousjours faille escripre”, 1540

“Au Lecteur. Epigramme.”

Texte

Il n’est pas dict que tousjours faille escripre
Propoz d’amour et matiere joyeuse :
Communement l’homme changer desire,
Et longue joye est souvent ennuyeuse.
Qui veult sçavoir combien Paix est heureuse,
Hanter luy fault guerre, noyse et contendz,
L’on juge aussi jeunesse vigoreuse
Quand on est vieulx : toute chose a son temps.

Source : Les Œuvres, 1540.


Pour citer cet article : Hugues Salel, “Il n’est pas dict que tousjours faille escripre”, 1540, texte édité par Amandine Potier, carnet Hypothèses Fleur des Tanneurs, 12 mai 2022, https://fdt.hypotheses.org/1253, article consulté le 29 juin 2022.

[U. de Tours | CESR (UMR 7323 CNRS) - L3 Lettres].


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search