Guillaume des Autels, “Un envieux qui Sagon s’appelloit”, 1550

“Au Sagon et envieux”.

Texte

Un envieux qui Sagon s’appelloit, 
Fol, ignorant, malin, ambitieux, 
Le grand Marot des François assailloit
Par sots escrits et vers injurieux. 
Mais Marot fut de luy victorieux,
En ne tenant conte de son jargon :
Quiconques sois, comme luy envieux,
Tu auras nom d’orenavant Sagon.

Source : Repos de plus grand travail, 1550 .



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Amal El hadhiq (21 avril 2022). Guillaume des Autels, “Un envieux qui Sagon s’appelloit”, 1550. Fleur des Tanneurs. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ophp


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search