Pontus de Tyard, “Un jour Amour voltigeoit dens tes yeux”, 1549

“Epigramme.”

Texte

Un jour Amour voltigeoit dens tes yeux,
Ou bien plustot en tes soleilz luisans,  
Pour estre en bref sur moy victorieux, 
Il allumoit quelques flambeaux cuisans. 
Et nous estions ensemble devisans,  
Où ta douceur ravissoit tant mon ame,  
Que ce pendant avec ardente flame,  
Amour surprint mon cœur à l’impourveue. 
Lors m’embrasa du feu, qui tant m’emflame, 
Prins au brasier de ta brulante veue. 

Source : Erreurs amoureuses, 1549.



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Lise Berthet-Garnier (7 mars 2023). Pontus de Tyard, “Un jour Amour voltigeoit dens tes yeux”, 1549. Fleur des Tanneurs. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/opjc


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search