Pontus de Tyard, “La grande ardeur de mon affection”, 1549

“Epigramme.”

Texte

La grande ardeur de mon affection
Fit de son feu sortir telle fumee 
Qu’on s’apperceut combien la passion
Me tourmentoit de chose tant aymee.
Mais pour esteindre et bruit et renommee, 
Je veux tenir ma flamme si couverte
Que dens mon cœur sera la guerre ouverte, 
Entre souspirs et pleurs, qui prendront cesse
Quand de ma vie ainsi je feray perte, 
Pour n’empirer l’honneur de ma Maistresse. 

Source : Erreurs amoureuses, 1549.




Citer ce billet
Lise Berthet-Garnier (2023, 7 mars). Pontus de Tyard, “La grande ardeur de mon affection”, 1549. Fleur des Tanneurs. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/opjd

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search