François Habert, “La forest, c’est le long poil de ma teste”, 1549

“L’interpretation de l’Enigme.”

[Pour voir l’énigme dont ce texte est la solution, cliquez ici]

La forest, c’est le long poil de ma teste,
Pour mes cinq chiens, chascun doigt fault comprendre,
Qui tue et perd les poulx, qui est ma queste, 
Reservant ceulx que ma main ne peult prandre.

Source : Le Temple de chasteté, 1549.



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Clara Canon (7 mars 2023). François Habert, “La forest, c’est le long poil de ma teste”, 1549. Fleur des Tanneurs. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/opjk


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search