Clément Marot, “Toy qui tirois aux dentz vieilles savattes”, 1547

“Du Savetier.”

Texte

Toy qui tirois aux dentz vieilles savattes,
De ton feu maistre or possedes et tiens 
Rentes, maisons, et meubles ; jusques aux nattes, 
À son trespas, il les ordonna tiens ;
Avec sa fille, en repoz t’entretiens. 
Et mes parents, pour me faire Escolier, 
M’ont faict tirer bien vingt ans au collier. 
Qu’en ay-je mieulx ? Romps la plume et le livre, 
Calliopé, puis que le vieux soullier 
Donne si bien au Savetier à vivre. 

Source : Epigrammes faictz à l’imitation de Martial, éd. posthume Poitiers, 1547.



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Elisa Damier (5 avril 2023). Clément Marot, “Toy qui tirois aux dentz vieilles savattes”, 1547. Fleur des Tanneurs. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oplt


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search