Guillaume Des Autels, “Jasoit, Amour, que le plus malheureux”, 1550

“De son Conseil par alliance.”

Texte

Jasoit, Amour, que le plus malheureux
Je sois de ceux que jamais tu blessas, 
Veu que mon cœur chastement amoureux 
En lieu à moy trop estrange adressas.
Sans reconfort encor ne me laissas, 
En me donnant conseil si bon et sage
Qu’en mon plus grand danger je prens courage, 
L’oyant parler avec si grand’ raison.
Ce seul conseil, Amour, par son langage  
Fait esjouir mon cœur en ta prison. 

Source : Repos de plus grand travail, 1550.




Citer ce billet
Colombe Gui (2023, 25 mars). Guillaume Des Autels, “Jasoit, Amour, que le plus malheureux”, 1550. Fleur des Tanneurs. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oplk

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search