Pontus de Tyard, “Lors fut Nature et dextre, et disposée”, 1549

“Epigramme.”

Texte

Lors fut Nature et dextre et disposée
À bien former un œuvre souverain, 
Quand elle mit à ma Dame la main, 
Suivant l’idée au ciel ja composée. 
Tant la rendit sage et honneste et posée, 
Belle au perfait de son invention,  
Qu’elle eut esté sans imperfection, 
Ne fust son cœur de si gelante glace, 
Que mon ardente et chaude affection 
Ne peut dedens, tant soit peu, trouver place. 

Source : Erreurs amoureuses, 1549.




Citer ce billet
Colombe Gui (2023, 25 mars). Pontus de Tyard, “Lors fut Nature et dextre, et disposée”, 1549. Fleur des Tanneurs. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/opll

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search