Pierre Coustau, “Quel mal, Chiron, trouvas tu en la vie”, 1555

“Sur Chiron. Abus du monde.”

Texte

Quel mal, Chiron, trouvas tu en la vie
Qui t’a jadis à mourir incité ? 
Et d’où te vint cette nouvelle envie 
D’abandonner ton immortalité ? 
Te faisoient mal de ta postérité 
Les grants abuz crimes et malefices ? 
Estois tu tant par iceux incité  
De contemner des dieux les benefices ? 

Source : Le Pegme, 1555.



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Zoé Dupont (25 mars 2023). Pierre Coustau, “Quel mal, Chiron, trouvas tu en la vie”, 1555. Fleur des Tanneurs. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/oplp


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search