N. I., “Le Dieu Mars n’est point offensé”, 1548

“Aux Dames de la Court. N.I..”

Texte

Le Dieu Mars n’est point offensé
D’avoir entendu l’impropere
Qu’avez encontre luy lancé,
Dames (de vertu le repaire).
Il croit sa fortune prospere
Luy donner riche diadesme :
Plus l’honnore tel vitupere
Que de s’estre loué luy mesme.

Source : dans Claude Colet, L’Oraison de Mars, 1548.



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Yasmine Miftah (20 mars 2023). N. I., “Le Dieu Mars n’est point offensé”, 1548. Fleur des Tanneurs. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/opk3


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search