Pontus de Tyard, “Entour ce feu, figure de ma peine”,1549

“Epigramme.”

Texte

Entour ce feu, figure de ma peine,  
Allegrement ma Dame se promeine ;
Et dens mon cœur flame plus violente
Fait que tousjours sa beaulté m’est presente.  
Entour ce feu (comme indice de joye)  
En grand plaisir, dansant, elle tournoye ;
Et elle encor de mon piteux martire
Et de ma grande ardeur ne fait que rire.  
Mais las, ce feu demain sera en cendre,  
Et ma douleur jamais fin ne peult prendre. 

Source : Erreurs amoureuses, 1549.




Citer ce billet
Emmanuelle Montes (2023, 20 mars). Pontus de Tyard, “Entour ce feu, figure de ma peine”,1549. Fleur des Tanneurs. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/opkr

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search