Jean Paradin, “Midas (auquel Phrygie fut subjette)”, 1546

“De la prediction de Midas.”

Texte

Midas (auquel Phrygie fut subjette)
Dormant encore enfant dens son berceau,
Certains formis meirent en sa bouchette
De plusieurs grains de froment un monceau.
Lors ses parens eurent de ce morceau,
Par les divins, la resolution,
Disans : “Midas, pour telle evention,
Sera plus riche entre tous les mortelz.”
Vaine ne fut telle prediction,
Car l’on n’eust peu riches trouver lors telz.

Source : Micropaedie, 1546.



OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Equipe éditoriale de la Fleur des Tanneurs (20 mars 2023). Jean Paradin, “Midas (auquel Phrygie fut subjette)”, 1546. Fleur des Tanneurs. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/opli


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search