François Habert, « Un bon Chartier qui conduict ses chevaulx », 1549

“À monsieur Chartier Conseiller du Roy.”

Introduction

François Habert est un poète et traducteur français dont on ignore exactement les dates de naissance (vers 1510) et de mort (vers 1561) mais qui a assurément vécu dans la première moitié du XVIe siècle. Il pratique une poésie très marotique  comme en témoigne ce poème tiré du Temple de Chasteté paru en 1549. Mais il se montrera ensuite ouvert aux innovations apportées, à partir de 1550, par les poètes de “la Pléiade”. Poète de cour, il est successivement au service du roi François Ier puis, à partir de 1547, de son fils Henri II. Il fréquente donc des membres de l’administration royale, comme ce “Monsieur Chartier” dont il nous dit qu’il est “conseiller du roi”, c’est-à-dire une sorte de juge. Pour faire son éloge, il lui adresse une épigramme de circonstance qui joue de l’onomastique, selon des pratiques courantes à l’époque.


Texte

Voici l’imprimé original (à droite) et sa transcription régularisée (à gauche).

Un bon Chartier qui conduict ses chevaulx
D’ordre et moyen en region diverse[1],
Soit à passer par monts, plaines et vaulx[2],
N’a point de peur que son chariot verse[3].
Chartier es tu[4], mais ton art ne s’exerce
À gouverner les chariots branslants,
Chevaulx, mulets, des princes excellants.
Que fais tu donc ? Quel est ton exercice[5] ?
C’est jour et nuict avoir yeulx vigilants[6]
Pour t’employer au faict[7] de la justice.

Source : Le Temple de Chasteté, 1549.


Notes

[1] De façon régulière quelle que soit la diversité des régions traversées.

[2] Qu’il passe soit par les montagnes, soit par des plaines, soit par des vallées.

[3] Se renverse.

[4] Tu es Chartier.

[5] Quel est ton office, ton occupation, ton emploi ?

[6] Cela consiste à se montrer vigilant à toute heure du jour et de la nuit.

[7] À l’action de la justice.


Questions

  1. Quel est le schéma de rimes de ce dizain ?
  2. L’alternance des rimes masculines et féminines est-elle respectée ?
  3. Dégagez le plan du texte.
  4. Comment la comparaison entre le charretier et monsieur Chartier est-elle établie dans le poème ?
  5. Quels sont les points communs entre un charretier et monsieur Chartier ?
  6. Quelles différences y a-t-il entre eux ?
  7. Montrez que la visée du poème est de faire l’éloge de l’homme auquel il est adressé.

Lectures complémentaires

Voici un autre poème encomiastique, c’est-à-dire d’éloge, que François Habert adresse au futur Henri II alors qu’il était encore dauphin, c’est-à-dire quand son père François Ier était encore vivant et régnait, à l’occasion d’un passage de la cour à Tours. Comparez-le au poème destiné à monsieur Chartier et indiquez dans un tableau les points communs que vous observez entre les deux textes, aussi bien sur le plan du fond que de la forme poétique.

***

François Habert, « A Monsieur le Daulphin Henry de Valoys avant son advenement à la couronne. Sur les chiens qui luy furent presentez à Tours », Le Temple de Chasteté, 1549. NB. Quelques coquilles (c’est-à-dire des fautes de l’imprimé original) ont été corrigées dans la transcription ci-dessous.

Lors que les chiens au collier blanc et noir
On t’amena dedans Tours en bel ordre,
Aux approchants ils faisoient assavoir
Qu’ilz ne vouloient s’espargner de les mordre.
Mais endroict toy il n’y eut tel desordre,
Car aussitost que tu vins approcher,
Feste ilz te font sans en mal te toucher.
“Lors (dist chascun) de ces chiens la nature
Est sage, et vient ce beau Prince lescher
Pource qu’il est de Royalle facture”.


En lisant, en écrivant*. Écrits d’appropriation

[*D’après un titre de Julien Gracq]

Sujet d’invention

En respectant le plus possible la forme d’un dizain ou au moins d’une épigramme, écrivez un poème qui se moque de monsieur Chartier ou qui le blâme pour ses actions. Vous n’hésiterez pas à vous appuyer à votre tour sur les ressources de l’onomastique pour rédiger votre texte.

Sujet de dissertation

La poésie doit-elle nécessairement s’inspirer de la réalité ?


Pour citer cet article : François Habert, « Un bon Chartier qui conduict ses chevaulx », 1549, texte édité par Margot Chabrol, carnet Hypothèses Fleur des Tanneurs, 21 février 2021, https://fdt.hypotheses.org/637, article consulté le 9 août 2022.

[U. de Tours | CESR (UMR 7323 CNRS) - L3 Lettres].


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search