François Habert, “Fidele ami souvent on peut trouver”, 1556

“De l’ami fidele.”

Texte

Fidele ami souvent on peut trouver,
Mais pour sçavoir s’il est ami durable,
En tes ennuis tu le doibs esprouver,
Si qu’au besoing il te soit secourable,
Car quand auras fortune favorable,
Beaucoup d’amis, certes, tu trouveras,
Mais devenant fort pauvre et misérable,
Loing de secours sans ami te verras.

Source : La Harangue de la deesse Astrée, 1556.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Aléna Boucher (26 mars 2024). François Habert, “Fidele ami souvent on peut trouver”, 1556. Fleur des Tanneurs. Consulté le 19 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/w43e


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search