Clément Marot, “S’il m’en souvient, vieille au regard hydeux”, 1547

“D’une vieille.”

Texte

S’il m’en souvient, vieille au regard hydeux,
De quarte dens je vous ay veu mascher ;
Mais une toux dehors vous en mist deux,
Une aultre toux deux vous en feist cracher.
Or povez bien toussir sans vous fascher,
Car ces deux toux y ont mis si bon ordre,
Que si la tierce y veult rien arracher,
Non plus que vous n’y trouvera que mordre.

Source : Epigrammes faictz à l’imitation de Martial, éd. posthume Poitiers, 1547.



Citer ce billet
Zoé Maucourt (2024, 4 avril). Clément Marot, “S’il m’en souvient, vieille au regard hydeux”, 1547. Fleur des Tanneurs. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w5za

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search