Charles Fontaine, “Puis qu’Apollon m’a voulu faire”, 1557

“A Monsieur le Cardinal de Meudon .”

Texte

Puis qu’Apollon m’a voulu faire
Cette grand’ grace, et ce beau don,
Je ne les veux celer – ny taire
Ce bon Cardinal de Meudon.

Source : Odes, énigmes et épigramme, 1557.



Citer ce billet
Justine Reuillon (2024, 6 avril). Charles Fontaine, “Puis qu’Apollon m’a voulu faire”, 1557. Fleur des Tanneurs. Consulté le 20 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w6g7

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search